L’ARRA, avec la FRANC-LR, vers un nouveau partenariat avec la Région LRMP

      Commentaires fermés sur L’ARRA, avec la FRANC-LR, vers un nouveau partenariat avec la Région LRMP

Le lundi 9 mai une délégation de l’ARRA menée par sa Présidente, Eliane BLIN, a été reçue par Mme Dominique SALOMON et M. Serge REGOURD à l’Hôtel de Région (Toulouse).
La Vice-présidente du Conseil Régional déléguée à la Culture et le Président de la Commission Culture étaient accompagnés des représentants de l’administration régionale venus des sites de Toulouse et Montpellier.

La Présidente de l’ARRA était accompagnée de deux représentants issus de la FRANC-LR, son Président, J.Paul GAMBIER et Albert NOGUER et des deux représentants de la Haute-Garonne, Suzanne TAFANI et Luc MAGRINA.

Ayant exposé le travail accompli pour bâtir une nouvelle organisation des radios associatives à l’échelle de la nouvelle Région, l’ARRA a démontré sa représentativité et l’opérationnalité de sa structuration par unités territoriales.

Les élus régionaux ont pour leur part réaffirmé l’engagement pris lors de la campagne d’honorer en 2016 la convention conclue avec la FRANC-LR et rappelé l’obligation d’obtenir au plus vite l’équité territoriale en définissant d’ici 2017 une nouvelle convention de partenariat avec l’ARRA et concernant l’ensemble de ses membres. Nos interlocuteurs ont pris conscience que des aménagements transitoires doivent être trouvés en urgence pour éviter aux radios de l’ex-MP de subir une seconde année blanche en 2016.

COREPS

Le mercredi 11, le Président de la FRANC-LR a représenté l’ARRA et la CNRA lors de la réunion du COREPS dont les compétences dans le domaine de l’emploi et de la formation dans les domaines du spectacle vivant et de l’audiovisuel ont été élargies à la région LRMP.

En présence de Mme Dominique SALOMON, de M. Claude BOSOM (Cabinet de Mme Carole DELGA), du DRAC et des autres représentants socio-professionnels (voir photo), l’ARRA et la FRANC-LR ont soutenu le principe d’un état des lieux des financements publics à nos activités et se sont engagés dans des groupes de travail pourtant sur emploi/formation et la sécurisation des parcours dans la filière audiovisuel.